Une nouvelle coloration pour le printemps

Par Ariane Gagnon

Avec le changement de saison, plusieurs femmes envisagent de changer le ton ou la couleur de leur chevelure. C'est effectivement une façon relativement simple et efficace de changer son look et faire preuve de renouveau printanier! Par contre, certaines règles s'imposent si on veut s'assurer d'aimer sa métamorphose beauté.
 

  1. Faire preuve de prudence avec les colorations en boîtes


 
Si l'on pâlit ou que l'on fonce nos cheveux de plus de deux teintes, on se tourne vers son coiffeur et on évite la coloration en boîte! On pourrait se retrouver avec une couleur inégale ou avec des sous tons douteux...et personne n'aime se retrouver avec un blond verdâtre ou un brun orangé par endroits!
 

  1. Choisir notre nouvelle coloration en fonction de notre palette


 
Aussi cliché que cela puisse paraître, il faut bien faire attention à sa carnation lorsqu'est venu le temps de changer de couleur de cheveux! Si la peau est plus rosée, on privilégie les couleurs froides ou cendrées. Si au contraire l'épiderme est plus doré, on s'oriente vers des teintes chaudes et dorées. Cela va éviter de donner l'impression que les cheveux "jurent" avec le teint et le résultat sera plus flatteur.
IMG-2 Crédit: Mango & Speakercorner.me
 

  1. Bien entretenir nos cheveux


 
Évidemment, il est primordial de se procurer et d'utiliser un shampooing et un revitalisant pour cheveux colorés de qualité, afin de prolonger son nouveau look. On peut également faire un masque hydratant revitalisant une fois par semaine afin que la chevelure reste soyeuse et en santé. Il est aussi conseillé de protéger les cheveux des outils chauffants avec des produits spécialisés, pour éviter les pointes fourchues et les frisottis.
NicoleKidman Crédit: Jimmy Choo & Pinterest
 
Avez-vous l'habitude de changer de coloration avec les saisons?
Si oui, quelle couleur comptez-vous essayer ce printemps?